Rechercher
Libre
Par mot-clé
Accueil > Menu principal > Foyer Rural

2009 - Spectacle Versailles ( 25/10/2009 )

“Dimanche 29 mars nous sommes allés à Versailles voir le spectacle de l’académie équestre de Bartabas. Nous avons pris le bus à Gouzangrez.

Les petits se sont tous installés au fond . En arrivant, nous avons pu admirer le château de Versailles.

La salle de spectacle était tout en bois. Il y avait beaucoup de monde.

Au début du spectacle nous avons vu des archets et ensuite des chevaux, de la danse du tir à l’arc. C’était magnifique. Le moment qui m’a le plus plu c’était quand les chevaux étaient en liberté. A la sortie, nous sommes allés dans les écuries, nous avons vu tous les chevaux dans leur box.

Mon petit frère Benjamin, lui a trouvé que c’était un peu long mais il a bien aimé.

A la fin nous avons eu droit à un goûter que nous avons pris devant l’académie.

Les petites viennoiseries étaient excellentes. Ensuite on a tous repris le car.

C’était super.”

Charlotte Moritz.

 Une sortie “royale” en famille bien réussie

Nous avons assisté dimanche 29 mars à la reprise équestre des grandes écuries de Versailles dirigées par Bartabas “l’homme à la roulotte et aux rouflaquettes", le célèbre et fougueux fondateur du cirque Zingaro.

Toute la famille a été conquise par la beauté de ce spectacle.

Quel bonheur ! Tout d’abord quelques mots sur le lieu où se déroule le spectacle

Il s’agit du splendide manège couvert de louis XIV, entièrement restauré en bois avec des lustres majestueux en verre de Murano.

Le spectacle lui même, qui s’intitule “Opus n°9”, est un vibrant hymne à la relation homme-cheval. Pas moins de trente chevaux, tous plus beaux les uns que les autres, montés par les écuyers et écuyères élèves de l’académie, réalisent un époustoufflant carrousel.

Dans un ballet réglé avec grande précision, s’enchaînent duels à l’épée, voltiges, tir à l’arc, chants et autres prouesses équestres le tout sur fond de musiques baroques.

Bref un spectacle complet qui a conquis toutes les générations et que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Après le spectacle, nous avons visité les écuries royales et pu admirer de plus près les magnifiques chevaux lusitaniens aux yeux étonnament bleus, originaires du Portugal, les sorayas et autres criolios. C’était très instructif.

A l’académie chaque cheval a sa spécialité. Les criolos venus d’Argentine sont plus particulièrement utilisés pour l’escrime à cheval, les purs sangs arabes à la robe noire effectuent les sauts d’école, les sorayas sont destinés au travail des longues rènes.

Chaque cavalier  tout au long de ses études a la responsablité d’un cheval confirmé et d’un jeune cheval.

Et “cerise sur le gâteau” au détour d’un box nous avons eu le plaisir de croiser Bartabas en personne d’échanger quelques mots avec lui et le féliciter pour la qualité de son spectacle.

Janique et Jean Moritz

 | 
 |